Fastecc Conseils

SanRemo, la pluie, le soleil, Simone, Rudy, Fastecc, Bernini, Fiesta R5, Hankook… ou « La délicate équation »!

de Eric André le 13 avril 2016 Aucun commentaire
San Remo

La journée commençait sous les meilleurs hospices, soleil et température estivale

La journée commençait sous les meilleurs hospices, soleil et température estivale

Ca aurait pu ou du s’écrire comme une  « Romance Italienne », une histoire sous le soleil a l’ombre des palmiers devant les façades des beaux hôtels du front de mer… Mais sur les petites routes de l’arrière pays là haut dans les contre-forts des Alpes, c’est une toute autre histoire qui s’est déroulée. Déjà au shakedown, première alerte… petite glissade, touchette… biellette de pince arrière qui montre ses limites élastiques !

La journée commençait sous les meilleurs hospices, soleil et température estivale

La mer, les palmiers, le soleil… cadre idéal pour écrire une belle histoire….

A l’analyse de la péripétie, avec Simone et les datas il s’avère que le setup et le comportement des pneus que nous avons choisis n’est pas homogène. Après discussions avec Michele BERNINI, John (Mr Hankook), Simone et moi même décidons d’apporter quelques ajustements.

Ou comment essayer de comprendre, là pour le coup, c’est moi l’élève
Un des paramètre de l’équation… et pas des moindres !
La haut ça passe ! la 4G !!!
Simple mais Belle… et efficace c’est sûr !

Une partie non négligeable de ceux-ci a produit ce que l’on attendait (quand même !). Comme si cela ne suffisait pas, et venue s’ajouter l’incertitude de la météo pour la course. Voila le contexte, sans oublier de préciser que c’est le premier SanRemo pour Simone, nouveau Copilote (expérimenté !) Rudy POLLET, et nouveau terrain de jeux pour les Hankook tyres ! Alors, 72, 52, 32… voir 31 ! C’est perché sur le toit du camping car que Simone consulte les oracles de la météo (ou qu’il cherche la 4G !).

Les options prisent ne sont pas adaptées ni aux conditions météo ni aux pneus, en conséquence de quoi Simone doit composer avec un équilibre de voiture « délicat » qui sans en être l’unique cause participera a la crevaison qui elle même provoquera la (petite) sortie de route  qui coutera 16mn ! Marco, Simone  décident de sacrifier la fin de cette première journée de course pour permettre un choix de pneus (contingenté a 14 en tout pour les deux jours de course) plus grand au départ du deuxième jour.

Bien lui en a pris, il pleut très fort ce Samedi matin. On s’adapte (setup) et on cut (les pneus). Notre compromis est nettement plus efficace que la veille, mais voilà… la frustration de notre abandon de la première journée, la pluie , le brouillard et notre temps honorable dans l’ES 7 ont probablement contribué a pousser Simone a un excès de générosité  (il a déjà naturellement ce type de pilotage) ……. Glissade……. touchette extérieure…….. sortie de route et abandon qui vient clôturer un  weekend end globalement frustrant. Ceci étant, nous progressons dans la compréhension des pneus Hankook et de leurs spécificités. Ultra motivés a démontrer le réel potentiel de ce package (Simone, Rudy, Fiesta R5, Hankook et FASTECC). Rendez-vous très prochainement sur les routes asphaltes du Sibiu Rally en Roumanie (des la fin de cette semaine).

Reco avec Rudy et Simone, ça bosse (il y a intérêt…)
Pour les initiés, un petit zoom sur la bande de roulement vous montrera que même sur le mouillé ça gratte !
Même pour une quatre roues motrices il y a des situations dont on ne sort pas facilement. C’est d’autant plus rageant que la biellette est dans le coffre et que l’avant de la voiture n’a rien
Facebooktwitterlinkedin
Eric AndréSanRemo, la pluie, le soleil, Simone, Rudy, Fastecc, Bernini, Fiesta R5, Hankook… ou « La délicate équation »!

Rejoignez la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.